Arrêtez de courir après le temps… Prenez-le !

Classé dans : Coaching | 0

Qui n’a jamais eu la sensation d’être face à un mur et de se demander comment il allait gérer tout ce qu’il avait à faire dans sa journée ?

La tentation est vive dans ce cas de vouloir en faire toujours plus et de se retrouver comme le hamster dans sa roue à courir sans avancer ! Grappiller des minutes sur le petit-déjeuner, sauter des repas, ne pas prendre le temps d’aller aux toilettes, répondre dans la précipitation à un mail… Si certains d’entre vous sourissent ou se reconnaissent dans l’un de ces exemples, c’est que cet article est fait pour vous.

 

1/ Est-ce que j’ai envie que ça change ?

La clé de tout changement transformateur est qu’il vienne de vous. Si vous avez envie d’arrêter de courir après le temps, vous êtes la principale personne qui pourra faire en sorte d’y parvenir. Avez-vous envie de vous en donner les moyens ? C’est-à-dire : vous faire passer en priorité, poser vos limites, être à votre écoute, exprimer vos besoins tout en prenant en considération vos engagements professionnels ? Ce n’est pas une mince affaire !

 

2/ Est-ce qu’il y a des moments dans la journée où je suis plus performant que d’autres ?

Ne nous voilons pas la face, les exigences du monde professionnel actuel sont parfois rudes. Un contrat à fort enjeu ne peut pas attendre, un client demande un retour de votre part pour avant-hier, vos collaborateurs vous sollicitent tout au long de la journée et vous vous demandez quand vous allez pouvoir vous poser sur votre prochain dossier. Essayez de déterminer le degré de vos urgences puis dans les moments de la journée où vous êtes le plus performant faites-en sorte de ne pas être dérangé(e) et avancez.

 

3/ Est-ce que je suis à l’écoute des messages de mon corps ?

Notre corps est une machine extrêmement puissante qui nous parle. Encore, faut-il avoir envie d’être à son écoute. Est-ce que mon corps essaye de me dire quelque chose sur mon état de fatigue, ma faim ou les émotions qui me traversent ? Je vous invite dans votre journée à faire quelques minutes de méditation en pleine conscience pour vous recentrer sur vous-même. Loin de perdre votre temps, vous gagnerez des instants précieux et cultiverez votre bien-être. Votre corps est le véhicule de votre réussite professionnelle.

 

4/ Enfin demandez-vous : Qu’est-ce qui me ressource ?

Etablissez la liste de toutes les activités qui vous ressourcent et qui peuvent être mises en œuvre au bureau. Par exemple, prendre quelques minutes pour un espace de respiration, faire une micro-sieste, boire un verre d’eau, prendre un bol d’air. Et stopper la machine en rechargeant les batteries lorsque vous sentez que vous avez un coup de pompe ! Quelques minutes seulement peuvent suffire pour inverser la tendance.

 

Et pour conclure cet article, je partage avec vous cette citation de Gandhi : « J’ai tellement de choses à faire aujourd’hui que je dois méditer deux heures plutôt qu’une »

 

Par Alix BATY, dirigeante d’Activation +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *